Diagonalisation de M->AM+MB

(Oral X-Cachan Psi)
Soient {n\in\mathbb{N}^{*}} et {A,B\in{\mathcal M}_{n}(\mathbb{R})}.
Soit {(\lambda_{i})_{i\in[[1,n]]}} et {(\mu_{i})_{i\in[[1,n]]}} les valeurs propres respectives de A et B dans \mathbb{C}.
Soit {\Phi_{A,B}\colon M\mapsto AM + MB}.

  1. Écrire la matrice (par blocs) de {\Phi_{A,B}} dans la base canonique de {{\mathcal M}_{n}(\mathbb{R})}.
  2. On suppose désormais que {A,B} sont diagonalisables dans \mathcal{M}_{n}(\mathbb{R}).
    Soit {D=\text{diag}(\lambda_{1},\ldots,\lambda_{n})} et {\Delta=\text{diag}(\mu_{1},\ldots,\mu_{n})}.
    Montrer que l’endomorphisme {\Phi_{A,B}} est semblable à {\Phi_{D,\Delta}}.
    En déduire que {\Phi_{A,B}} est diagonalisable et préciser ses valeurs propres.
  3. On va retrouver le résultat de la question 2, mais par une autre méthode.
    Soit {(X_{i})_{1\le i\le n}} une base de vecteurs propres de {A} pour les {(\lambda_{i})_{1\le i\le n}}.
    Soit {(Y_{j})_{1\le j\le n}} une base de vecteurs propres de {B^\top} pour les {(\mu_{j})_{1\le j\le n}}.
    Pour tout {i,j} dans {[[ 1,n ]]}, on forme la matrice {M_{i,j}=X_{i}\,Y_j^\top}.
    Montrer que les {M_{i,j}=X_{i}\,Y_j^\top} forment une base de diagonalisation de {\Phi_{A,B}}.

Cliquer ici pour voir (ou cacher) le corrigé
Pour voir la suite de ce contenu, vous devez : Pour poursuivre votre exploration, vous pouvez : Mathprepa.fr est le site des mathématiques et de l'informatique des deux années des classes prépa scientifiques: plus de 2500 exercices et 200 problèmes (soigneusement corrigés), un cours complet (maths et info), plus de 400 sujets de concours, des Quiz (plus de 600 questions), etc. Un contenu sans équivalent, dans une présentation fluide et professionnelle adaptée à tous les écrans, pour une souscription de 15€ (6 mois), 25€ (1 an) ou 35€ (2 ans).